Cuisine : Comment rénover son plan de travail à petit prix ?

Tadaaaam ! Après plusieurs jours de travaux ma cuisine a enfin fait peau neuve. Je vous explique aujourd'hui les différentes étapes pour rénover votre plan de travail à moindre frais : vous allez voir, c'est simple comme bonjour !

Rénover son plan de travail à petit prix est à la portée de tous. Vous avez été nombreux à me demander via Instagram des infos sur la façon dont j'avais relooké le mien. Chose promise, article dû, voici donc les différentes étapes à suivre si vous aussi souhaitez donner une seconde vie à votre plan de travail ! En effet, celui-ci est régulièrement mis à rude épreuve lorsque vous vous activez derrière les fourneaux : une excellente raison pour le relooker tout en évitant l'achat (et la pose) d'un nouveau modèle. Pour info, sachez que ce tuto est également valable pour rénover une crédence, un plan vasque ou une douche à l'italienne.

L'ensemble des fournitures m'a coûté environ 100€, un prix très raisonnable pour refaire entièrement mes deux plans de travail. Dernière petite précision, ce post n'est pas sponsorisé. N'hésitez pas à me poser des questions en commentaire, j'essaierai d'y répondre au mieux ;)

Etape N°1 : Réunir le matériel nécessaire

- Enduit béton minéral Résinence (couleur à choisir)

- Résine de finition incolore mat Résinence

- Un rouleau à peinture

- Un pinceau à rechampir

- Un platoir ou une taloche

- Une spatule

- Du papier de verre

- Du scotch de masquage

 

Etape N°2 : le ponçage

Commencez par nettoyer votre plan de travail en n'omettant pas les recoins (angles, joints si celui-ci est carrelé...) : il doit être parfaitement propre afin que l'enduit adhère bien au support lorsque vous le poserez.

Poncez ensuite votre plan de travail de façon énergique avec un papier de verre à grain moyen, et ce quel que soit le matériau (stratifié, carrelage, etc). Nettoyez de nouveau le plan de travail afin d'ôter toute la poussière générée par le ponçage. Terminez cette première étape en posant le ruban de masquage sur les murs attenants afin de les protéger lors de l'application du béton.

Le ruban de masquage doit être bien positionné afin de ne pas abîmer votre mur / crédence lors de l'application du béton

 

Etape N°3 : la pose du béton

Préparez votre béton en ajoutant à votre enduit la quantité d'eau indiquée par le fabriquant. Attention, ne faites pas la même erreur que moi ! En effet, j'ai utilisé la totalité de la poudre d'enduit présente dans le pot. Or celui-ci sèche rapidement, j'ai donc dû racheter un pot pour la seconde couche alors qu'il y avait suffisamment de matière pour tout faire. Le plus simple consiste donc à faire votre mélange dans un seau à part : la texture ne doit être ni trop liquide ni trop pâteuse. Une fois le mélange prêt, vous pouvez vous lancer !

La rénovation du plan de travail se poursuit en posant une quantité moyenne d'enduit sur votre support. Etalez-le à l'aide du platoir ou de la taloche de façon à former une fine couche de béton relativement plate. Inutile de vous acharner si votre enduit présente un peu de relief. La seconde couche vous permettra de rectifier le tir ;) 

Laissez ensuite sécher cette première couche le temps indiqué par le fabriquant (6h pour le béton Résinence).

 

Etape N°4 : le ponçage

Une fois votre première couche de béton parfaitement sèche, vous allez devoir de nouveau poncer pour ôter les irrégularités. Attention car cette fois le ponçage se fait tout en douceur, en appuyant très légèrement. Aspirez la poussière générée par ce deuxième ponçage et lancez-vous dans l'application de la seconde couche de béton en étalant la matière de façon à ce qu'elle soit bien lisse. Après séchage, nouveau ponçage (léger) et aspirateur. Cette fois, le temps de séchage est plus long que pour la première couche : 24h. 

Première couche, sans les arrêtes...

 

J'ai attendu que le dessus sèche pour attaquer les arrêtes, enduites avec la spatule. Mon plus gros challenge !

 

Etape N°5 : L'application de la résine

Suite et fin de la rénovation de votre plan de travail avec l'application de la résine. Une fois votre béton parfaitement sec et exempt de toute trace de poussière, vous pouvez appliquer votre résine : celle-ci servira à rendre votre plan de travail parfaitement étanche tout en le protégeant des aléas du quotidien (rayures, chaleur, etc). Réalisez votre mélange comme indiqué sur la boîte, puis laissez-le reposer quelques minutes. Attention car il sèche très rapidement (1h30). Vous serez donc contraint d'utiliser un pot neuf pour appliquer la seconde couche.

Avant de passer la résine au rouleau, commencez toujours par dégager les angles avec un pinceau à rechampir

 

Comme en peinture, commencez par dégager les angles à l'aide d'un pinceau à rechampir. Puis terminez l'application de la résine avec votre rouleau à peinture. Pour ma part, j'ai choisi une résine incolore au rendu mat car je n'aime pas l'effet brillant. Mais il existe de nombreuses finitions, tout comme il existe plusieurs couleurs de béton : libre à vous de choisir celle qui vous correspond le mieux !

Après 24h de séchage (oui, oui, tout cela prend du temps !), passez la seconde couche en suivant exactement les mêmes recommandations que pour la première. 24h plus tard, votre plan de travail à petit prix est enfin terminé !

Mon avis :

J'ai été très agréablement surprise de la facilité d'utilisation du produit qui reste à la portée de tous, bricoleur ou non. Très vite, je suis devenue totalement accro à la taloche ! En revanche, j'ai eu beaucoup de difficultés à appliquer mon béton sur les arrêtes de mon plan de travail : enduire à la verticale s'est révélé être un véritable tour de force pour moi... Côté résultat, je suis satisfaite : le plan de travail arbore un aspect minéral qui me plaît énormément, avec quelques aspérités et un léger relief dont le rendu reste naturel. 

Crédit photos : Béatrice Minard / Madame décore

Lors du séchage de la première couche, je ne vous cache pas avoir pris peur en voyant la couleur très blanche du béton (or la vendeuse m'avait bien précisé qu'il allait prendre une teinte blanc cassé). Après le séchage et les deux couches de résine, le blanc a effectivement pris une teinte plus naturelle qui s'associe parfaitement avec la couleur des meubles de cuisine. Pari réussi !

Pour ceux qui ne connaissaient pas ma cuisine avant, n'hésitez pas à jeter un oeil sur mon article consacré à la déco avant / après

Qu'avez-vous pensé de ce tuto ? Vous a-t-il donné envie de vous lancer ?

Commentaires

nolwenn
wah, ce rendu est très beau. je possède une cuisine rustique ( avec carrelage marronasse, evier double vasque marron clair,,, la totale) alors me dire que je devrais commencer à la renover, peindre,,, cela me fatigue déjà! et ça va me couter cher en résinence lol. Moins cher qu'une cuisine neuve cela dit.
Portrait de Béatrice
Béatrice
C'est une question qui mérite d'être posée. Quand TOUT est à refaire, je crois que le mieux reste quand même d'investir dans une cuisine neuve. Chez Ikea elles restent assez abordables et cela coûte tout de même moins cher en énergie dépensée !

Ajouter un commentaire