Visite d'un écolodge au coeur de la Baie de Somme

Voilà déjà un mois que nous sommes partis en week-end dans la Baie de Somme, l'amoureux et moi. Il était temps que je publie les photos du sublime écolodge dans lequel nous avons séjourné ! Un lieu hors du temps où nature et design forment un ménage parfait...

Il y a un moment que j'avais repéré l'écolodge Le Bruit de l'eau dans un numéro de Marie Claire Maison. Il m'a fallu quelques mois de patience pour trouver le temps d'organiser ce week-end tant attendu ! Je rêvais non seulement de visiter la Baie de Somme, mais surtout de prendre le temps... de ne rien faire. Un luxe qui m'est de plus en plus inaccessible ces derniers temps. 

 

Nous sommes donc arrivés un vendredi soir dans la chambre d'hôtes Le Bruit de l'eau, qui porte on-ne-peut-mieux son nom. Caché derrière les graminés au bout d'un chemin tortueux, entouré d'eau et de nature, le lieu invite à la communion avec son environnement. Ce qui nous a marqué en premier lieu ? Le silence ! Pas de bruit d'avion, ni de voitures... seul le croassement des grenouilles de temps à autre.

Etant arrivés de nuit, ce n'est que le lendemain que nous avons pu découvrir l'ensemble des lieux et les apprécier à leur juste valeur. Il n'y a que deux chambres d'hôtes, dont une fermée au début de l'automne jusqu'au printemps suivant (il s'agit du Dojo d'été, présenté sur le site). Nous étions donc les seuls invités...

Tibo, le propriétaire des lieux, est photographe. Amoureux de voyages et de beaux intérieurs, il a su réinterprêter avec talent l'esprit des minkas, ces maisons japonaises traditionnelles qui me font tant rêver. En misant sur des matériaux naturels et un système de chauffage ultra performant, il a su transformer l'ecolodge en un lieu très peu énergivore. L'écolodge et la maison sont en fait dans le même bâtiment, séparés par deux grandes pièces que Tibo met à la disposition de ses invités. Chacun a donc son intimité, et ce grand espace ouvert se referme en un clin d'oeil au gré des besoins !

 

Comme vous pouvez le voir, il règne ici un esprit très zen. J'ai eu le plaisir de discuter avec le maître des lieux qui m'a fait partager son quotidien et m'a même enseigné quelques techniques de photographie. Si vous êtes tenté par des cours ou un stage de perfectionnement, sachez que Tibo enseigne la photo sur son temps libre. 

Aux manettes de la cuisine, Mickaël, à qui Tibo a appris les secrets de la cuisine japonaise. En véritable passionné de culture nippone, ce dernier connaît les recettes des traditionnels Bentô et des plats japonais les plus populaires. Nous avions pris la formule petit-déjeuner, mais il est possible de commander sa lunch box le midi ou un dîner Kaï le soir. Tout est frais, préparé à notre attention le matin même (sans parler de la présentation, tout simplement parfaite !). Mickaël nous a également recommandé pas mal d'adresses dans le coin, en bref il fût un guide parfait.

Je vous laisse avec ces quelques photos prises par mes soins (avec un coup de pouce de-ci de-là de Tibo !) en vous recommandant chaleureusement cette adresse pour votre prochain séjour en Baie de Somme ! 

Le Bruit de l'eau

1 chemin des Matelots - 80120 Saint-Quentin-en-Tourm

www.lebruitdeleau.org

 

 

Nous n'avons pu voir le dojo d'été... mais voici à quoi il ressemble !

Crédit photos : Béatrice Minard (excepté photos N°7 / 8 + Dojo d'été : crédit Le bruit de l'eau)

 

Commentaires

Aline
Oh mais c'est tout près de chez moi ça!!! Merci pour ce beau partage, je ne connaissais pas (bouhh la honte!!) Très friande d'intérieurs zen, votre article me parle énormément. Encore merci.

Ajouter un commentaire