Ma cuisine réaménagée

Le temps file à une vitesse folle. J'ai réaménagé ma cuisine à la fin de l'été et je n'avais toujours pas pris le temps de vous la montrer dans son intégralité. Je répare donc mon retard aujourd'hui, en espérant que le résultat vous plaira !

Depuis la rentrée, je peaufine le réaménagement de ma cuisine, dont le gris très présent ne me plaisait plus. J'avais envie de luminosité et d'un style plus simple. J'ai donc conservé les éléments principaux, préférant changer les couleurs et le plan de travail. Plus tard, j'espère pouvoir y rajouter un établi ancien, je cherche donc activement LA pièce qui fera mouche ! En attendant, voici à quoi ressemble ma cuisine réaménagée. 

Ma cuisine réaménagée via des teintes claires

Lorsque nous avons acheté la maison, tout était à refaire. Nous avons vécu chez mes parents le temps de rénover les sols, les murs, refaire l'électricité et quelques travaux de plomberie. Nous avons cassé un mur et installé une verrière entre la cuisine et la salle à manger pour faire circuler la lumière. Pour le reste, il a fallu choisir tous les matériaux en un temps record, ce qui nous a mis pas mal de pression sur les épaules. Cela s'est traduit par une préférence pour les basiques, dont nous serions sûrs de ne pas nous lasser : un sol en carrelage imitation bois, des murs blancs... J'avais publié il y a quelques années un avant / après de la cuisine... Nous avions bien bossé ! Je rêvais d'un style industriel très marqué, nous avons donc opté pour des meubles en gris et noir, réchauffés par ce sol imitation bois dont je vous parlais et du mobilier de récup'.

 

Mais le gris des meubles Bodbyn (Ikea) était décidemment trop foncé. En hiver, la pièce devenait terne, j'ai donc voulu l'illuminer avec un blanc cassé et quelques touches de couleur. Concernant la palette, je suis restée sur des teintes douces : du vert argile pour la table, que j'ai décliné sur plusieurs accessoires (cafetière Pantone, cache pot Serax, lettre en métal chinée et bols artisanaux offerts par nos adorables voisins) et du terracottaLes portes des placards ont simplement été switchées pour le même modèle en blanc cassé, que j'ai assorti à des poignées en bois toutes simples (Leroy Merlin). Je suis également tombée en amour pour les superbes tapis Edito Paris dont je vous avais déjà parlé dans cet article, et mon choix s'est porté sur le modèle Mosaïque Sienna. Avec son mélange de vert tendre, de rose et de blanc cassé, il s'intègre parfaitement à la pièce et protège le sol des éclaboussures d'eau. Pour le nettoyer, un coup d'éponge et basta (vive le vinyle !). 


Gros coup de coeur pour mon tapis Edito Paris, et ses motifs façon mosaïque rétro

 

Un nouveau plan de travail pour ma cuisine réaménagée

Je vous avais déjà raconté la rénovation du plan de travail dans un article dédié : après deux mois d'utilisation, je dois avouer être très déçue par sa résistance, même si le rendu esthétique me plaît toujours autant. Si je ne nettoie pas les tâches immédiatement, elles restent incrustées sur la résine protectrice ! Pas très pratique pour une surface sensée résister aux tâches de graisse et de nourriture... Malgré cet inconvénient, le nouveau plan de travail éclairci change radicalement la perspective sur la pièce. J'ai l'impression de respirer ! Et il se marie plutôt bien avec les carreaux de faïence blancs posés au mur...

 

Ma cuisine réaménagée... suite et fin

Pour terminer ce post, voici quelques photos de la cuisine telle qu'elle est actuellement. J'en profite pour vous montrer mes dernières trouvailles : ma cafetière Chemex, une balance vintage dénichée sur le marché aux puces de Bruxelles, les petites céramiques que j'aime tant... La cuisine, comme le reste de la maison, sera évidemment amenée à évoluer, notamment en ce qui concerne l'électroménager qui n'est plus très assorti au reste. Rendez-vous en 2019 !

Crédit photos : Madame décore

Ajouter un commentaire