Coup de coeur pour les créations Héritage Studio

Redonner au motif toute la place qu'il mérite, voilà le défi que s'est lancé Cécile Gonnard, fondatrice d'Héritage Studio. La créatrice française, installée en Provence, axe son travail autour du textile qu'elle décline sous des formes diverses : tapisseries, création de coussins, chiliennes et lits de camps. J'aimerai partager aujourd'hui mon immense coup de coeur pour cette marque... vous me suivez ?

On reconnaît rapidement les créations signées Héritage Studio. Cécile Gonnard possède en effet ce que l'on appelle communément une "patte", ce petit je-ne-sais-quoi qui vous distingue des autres. Fauteuils, chilliennes, coussins, chaises un brin rétro... la jeune femme soigne autant le choix de ses textiles que la finition de ses produits ! A la clé, une collection résolument poétique, délicate et poudrée

 

Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?

J’ai suivi des études artistiques et je suis titulaire d’une maîtrise d’arts plastiques. Mes premières expériences professionnelles se sont déroulées auprès de sociétés françaises et japonaises pour lesquelles je créais des collections d’objets, arts de la table et textiles essentiellement. J’ai également travaillé sur l’aménagement d’espaces pour ces mêmes sociétés, puis plus tard pour la marque BoConcept.

Il y a quelques années, j’ai souhaité suivre une formation de tapisserie d’ameublement afin de maîtriser la fabrication et la restauration de sièges anciens car je suis une férue de mobilier et notamment de sièges vintages. C’est à la suite de cette formation et après la naissance de mon fils que j’ai créé Heritage Studio

L’idée de départ était de chiner des chaises et des fauteuils et de les retapisser avec des tissus anciens puis de les revendre. Peu à peu j’ai commencé à créer mes propres tissus et à faire des petites collections.

Pourquoi avoir choisi de ne produire que des petites séries ?

Il y a plusieurs raisons à cela. Du travail artisanal découle une production en petite série. Mettre en place un processus industriel demande une approche très différente de la fabrication même du produit, de sa distribution mais aussi de son financement. Les choses se sont déroulées très simplement, avec les moyens que j’avais en ma possession mais surtout avec l’envie de se lancer, l’envie de faire et de créer rapidement.

Travailler au départ sur des sièges et des tissus uniquement chinés a aussi fait que les articles ne pouvaient être proposées qu’en petites séries à la vente.

Quels sont les artistes ou les univers qui vous inspirent au quotidien ?

Ma curiosité n’a pas de limites. J’ai la chance de vivre dans une région très riche culturellement parlant. Dès que je peux, je vais voir des expos, des spectacles. Tout cela me nourrit. La beauté d’une façon générale me nourrit, que ce soit par l’art ou par la nature.

Les réseaux sociaux nous offrent aussi un accès assez fou à l’information. Ils sont une source inépuisable d’enrichissement esthétique et culturel.

 

 

Avez-vous des motifs textiles de prédilection ?

J’ai un véritable attachement aux motifs anciens. Cela raisonne en moi, je ne peux m’empêcher de les trouver beaux. Mais j’aime aussi les motifs plus contemporains. Le travail de la couleur est essentiel pour moi, le mélange des couleurs est ce qui m’interpelle en premier.

Avez-vous d'autres projets pour les années à venir ?

Oui, plein! Nous sommes en train de repenser les choses en terme de fabrication et de service. L’idée est d’offrir la possibilité au client de personnalisé ses produits en choisissant parmi plusieurs articles et une collection de plusieurs tissus : les articles seront fabriqués à la commande, toujours en France, mais le choix sera plus large. Il y aura toujours quelques pièces vintages car j’aime cela. 

Nous sommes également en train de finaliser le site internet Heritage Studio avec un nouvel eshop... une nouvelle vitrine en somme!

Pour finir, un portrait chinois... Si vous étiez...

Un style déco ? Midcentury ou bauhaus

Un lieu ? Une maison dans la nature, au milieu des pins ou face à la mer.

Une couleur ? Une seule je ne peux pas! Un mélange de couleurs oui!!

Une matière ? Les matières brutes d’une façon générale

Un art décoratif ? Le tissage

Une senteur ? Un parfum : Battito d’ali de Profumum Roma. Le mélange des senteurs est très étonnant, je le porte au quotidien et je ne m’en lasse pas.

Un objet ? Le fauteuil de Warren Platner. J’en avais chiné un que j’ai revendu. J’aurai du le garder, c’était une pièce magnifique, une véritable sculpture. 

Ajouter un commentaire